Comment traiter une piscine naturelle ?

- Catégories : Construire sa piscine , Entretenir sa piscine
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le traitement des piscines écologiques ou naturelles sans jamais oser le demander !
Comment traiter une piscine naturelle ?

Vous êtes propriétaire d'une piscine naturelle ou vous souhaitez en construire une ?
Nous allons aborder ici la question du traitement de l'eau des piscines écologiques, pour que vous puissiez profiter durablement des plaisirs inégalés des baignades dans une eau 100% naturelle.
L'objectif est ici de vous expliquer comment profiter au maximum de votre piscine naturelle avec le minimum de contraintes.

L'absence de traitement chimique de l'eau est ce qui définit principalement une piscine naturelle, cependant, pour que l'eau soit propice aux baignades il faut qu'elle soit limpide et saine.
La limpidité est conditionnée par la filtration et le bon état sanitaire est obtenu par le traitement biologique.

Traitement mécanique ou comment filtrer une piscine naturelle ?

Avant de rentrer dans le sujet il est nécessaire de rappeler que les piscines naturelles, ou bassins de baignade, ou étangs de baignade sont constitués d'une partie dédiée aux baignades et d'une partie dédiée à l'épuration de l'eau par lagunage grâce à des plantes et micro-organismes.
Il est à noter qu'il existe une typologie de piscines naturelles sans zone de lagunage ni plantes.
Le traitement des piscines écologiques diffère sensiblement en fonction de la présence ou non d’une zone de lagunage.

Étang de baignade naturelle

Étang de baignade naturelle avec fontaine

Piscine naturelle avec lagunage

Piscine naturelle avec lagunage

La filtration consiste à retenir les impuretés et débris présents dans l'eau pour la rendre limpide.
Plus la finesse de filtration est importante, plus l'eau est transparente.
Les piscines écologiques sont plus sujettes à la présence de débris dans l'eau en raison des plantes et de la faune attirée par celles-ci.

Certains étangs de baignade ne disposent pas de machinerie, la clarification de l'eau ne se fait que dans la zone de lagunage par l'action de plantes dédiées à la filtration.
Dans ce cas de figure, il est difficile d'obtenir une eau très limpide généralement en période chaude : c'est pourquoi un minimum de machinerie est utile pour améliorer et parfaire le traitement des piscines écologiques.

La machinerie minimale consiste en une simple pompe de circulation d'eau, le principe est d'aspirer l'eau en différents points (idéalement en surface et dans le fond) puis de la refouler principalement sous la zone de lagunage mais également directement dans la piscine ou par une petite cascade qui oxygène l'eau.
Cette pompe doit fonctionner 24h/24h, le substrat support des plantes ainsi que les plantes permettent la filtration de l'eau.
La limpidité de l'eau est améliorée grâce à sa circulation et la filtration "biologique" mais lors des périodes plus chaudes, elle peut se troubler en raison du développement de micro-organismes.

C'est pourquoi en complément de la pompe, la mise en place d'un préfiltre et d'un filtre est fortement recommandée pour vous garantir une limpidité d'eau quelles que soient les conditions climatiques.
Dans ce cas de figure, l'eau est aspirée à la surface de la piscine naturelle par un ou plusieurs skimmers spécifiques (flottants ou fixes) qui vont retenir les plus gros débris. En partie basse, l’eau est aspirée par une ou plusieurs bondes de fond.
L'eau peut ensuite être préfiltrée par un filtre à grille (filtre à sieve), ou un préfiltre de pompe, ou un filtre cyclonique : les particules et débris plus fins seront ainsi piégés.
L'entretien de ces équipements est simple : les paniers de skimmers sont vidés et rincés à l'eau, les filtres à grilles possèdent une vanne permettant la vidange des salissures collectées, de même pour les filtres cycloniques.

Pompe pour piscine naturelle

Pompe pour piscine naturelle

Filtre à grille pour piscine naturelle

Filtre à grille pour piscine naturelle

Préfiltre cyclonique piscine naturelle

Préfiltre cyclonique piscine naturelle

Filtre à bead pour piscine naturelle

Filtre à bead piscine naturelle



Pour parfaire le traitement de votre piscine écologique, la mise en place d'un filtre spécifique est plus que recommandé, il s'agit du filtre à bead (filtre à perles).
Ce filtre est constitué d'une cuve remplie de petites billes (perles) en matière synthétique.
Ces billes flottent à l'intérieur de la cuve et vont développer à leur surface une pellicule de bactéries collaboratives pour la purification de l'eau.
L'eau circule à l'intérieur du filtre de bas en haut.
Ce filtre a 2 actions, une filtration mécanique et une purification biologique :
- la filtration mécanique se fait grâce aux bactéries présentes à la surface des billes, qui vont retenir les particules les plus fines en suspension dans l'eau.
La finesse de filtration de ce type de filtre peut atteindre 10 microns, finesse largement supérieure à la majorité des filtres des piscines conventionnelles (filtres à sable, filtres à cartouche) permettant une excellente limpidité de l'eau.
- la purification biologique s'opère par les bactéries qui se développent à la surface des billes offrant une surface d'adhérence d'environ 1600m2/m3 de billes ! Ces bactéries décomposent l'ammonium, le nitrite et le nitrate susceptibles de polluer l'eau.
L'entretien du filtre à bead est simple, le nettoyage régulier des billes se fait par soufflage d'air avec une pompe à air (blower) dont est équipé le filtre puis un rinçage à l'eau grâce à sa vanne 6 voies.
L'eau de rinçage peut être utilisée pour arroser votre jardin.

Comme vu précédemment, le filtre à bead offre un traitement mécanique de l'eau (filtration) mais également un traitement biologique (purification).
Voyons maintenant plus particulièrement cet aspect du traitement des piscines écologiques.

Traitement de piscine écologique, ou comment assainir l'eau d'une piscine naturelle ?

L'objectif est ici de purifier l'eau afin de la rendre saine pour les baignades et d'éviter le développement d'algues.
En effet, la présence d'algues peut s'avérer très néfaste car elles provoquent l'eutrophisation de l'eau (réduction du taux d'oxygène dans l'eau avec développements microbiens nocifs et dégazage nauséabond).

Le traitement écologique d'une piscine naturelle est principalement fait dans la zone de lagunage par des plantes et des micro-organismes coopératifs.

Le lagunage est composé d'un substrat (très fréquemment de la pouzzolane) qui sert de support aux plantes et qui permet le développement d'un biofilm composé majoritairement de "bonnes bactéries".
Le choix des plantes se fait en fonction de leur spécificité (filtration, épuration, oxygénation), de leur zone de plantation dans le lagunage (flottantes, sur berges, immergées, immergées en profondeur), de leurs qualités ornementales et de la zone géographique d'implantation de la piscine naturelle.
Les plantes nécessitent d'être entretenues régulièrement (taillage, élagage, remplacement) pour leur assurer une bonne croissance et leur permettre de purifier l'eau.

Cascade d'un étang de baignade naturelle

Cascade d'un étang de baignade naturelle

Plantes de la zone de lagunage d'une piscine naturelle

Plantes et substrat zone de lagunage piscine naturelle

Dans le cadre d’un traitement de piscine écologique, la simple action des plantes n'est pas suffisante pour assainir convenablement l'eau.
Les bactéries collaboratives complètent le traitement biologique en dégradant les substances nocives qui sont présentes dans l'eau et elles apportent les nutriments nécessaires à la croissance et le bon état des plantes.

Cependant en fonction des conditions climatiques (fortes chaleurs) et d'une fréquentation importante de la piscine, l'action des plantes et des bactéries peut être insuffisante.
C'est pourquoi, en fonction de votre équipement de filtration, il est utile de compléter le traitement naturel de votre lagunage par un apport extérieur de bactéries et ou d'enzymes spécifiquement développés pour clarifier l'eau, lutter contre les algues et éviter l'apparition de vase ou de boue.
Ces apports se présentent sous forme liquide et peuvent être versés manuellement directement dans le bassin ou automatisés à l'aide de pompes doseuses. 
Ces apports extérieurs servent de traitement de fond biologique régulier.
En cas de problèmes (présence d'algues p.ex), une gamme spécifique de produits naturels curatifs est disponible car il est impossible d'utiliser des biocides chimiques qui peuvent tuer tout l'écosystème présent dans la piscine naturelle.

Pour améliorer significativement la qualité de l'eau et si vous êtes équipé d'un groupe de filtration, il est très utile d'installer un traitement par UV sur le circuit hydraulique de votre piscine.
Le traitement par UV piscine consiste, après filtration, à faire circuler l'eau dans un tube (réacteur) au centre duquel est présente une ou plusieurs lampes UV-C.
Le rayonnement UV-C émis par cette ou par ces lampes stérilise l'eau garantissant ainsi l'absence d'algues et de tout pathogène, cette action est 100% biologique et naturelle.
Le choix du traitement UV se fait en fonction du volume de la piscine naturelle et de l'équipement composant le groupe de filtration.
L'entretien du traitement UV consiste au nettoyage occasionnel du quartz de protection de la lampe UV-C.
La ou les lampes UV-C se remplacent en fonction de leur marque et après un volume d'heures de fonctionnement (9000 heures pour certains modèles p.ex).

Groupe de filtration pour piscine naturelle avec traitement UV-C

Groupe de filtration pour piscine naturelle avec traitement UV-C

Pour assainir l'eau et être certain de l'absence d'algues, il est possible d'équiper votre groupe de filtration avec une cartouche anti-phosphate.
Privées de ce nutriment essentiel pour leur croissance, les algues ne peuvent pas se développer.
Une cartouche anti-phosphate piège et retient le phosphate présent dans l'eau.
Les cartouches anti-phosphate ne nécessitent aucun entretien, elles se remplacent après quelques années de fonctionnement.

En conclusion, il est important de comprendre que le traitement d'une piscine naturelle ne s'improvise pas car de nombreux paramètres sont à prendre en considération.
Il est très difficile d'obtenir une eau d'excellente qualité toute l'année sans un minimum de contrôles et d'entretiens.
Il en est de même pour un traitement sans machinerie car la qualité de l'eau est aléatoire et demande une surveillance contraignante.
Le choix de la machinerie doit être rigoureux pour que l'eau soit d'une qualité irréprochable tout en limitant les corvées d'entretiens.

Pour vous aider dans le choix et le dimensionnement des équipements en fonction de vos contraintes, l'équipe de Pisceen.com est à votre disposition pour vous faire une étude gratuite du traitement de l'eau de votre piscine écologique.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)