Comment bien faire l'entretien d'une piscine privée ?

- Catégories : Entretenir sa piscine
Tout savoir pour réduire le temps consacré à l'entretien de votre piscine et augmenter la durée de vie de votre équipement.
Comment bien faire l'entretien d'une piscine privée ?

Vous venez de faire construire votre piscine et ne savez pas comment l'entretenir ? 
Vous êtes propriétaire d'une piscine et vous rencontrez des difficultés pour son entretien ?
Les conseils qui suivent vont vous permettre de profiter durablement de votre piscine en limitant le temps consacré à son entretien.

Entretenir sa piscine comprend deux aspects :
- la propreté du bassin qui consiste à éliminer tous les débris physiques présent dans l'eau ainsi que le nettoyage du fond et des parois de la piscine.
- la désinfection de l'eau pour éviter le développement de micro-organismes néfastes, tels que algues, champignons, virus... 

La propreté du bassin.

Les piscines extérieures sont exposées en permanence à une "pollution" de poussières, débris végétaux, feuilles, insectes...
En fonction de l'implantation de la piscine, ces éléments polluants peuvent être plus ou moins abondants.
Les baigneurs sont également vecteurs de pollution.

Pour réduire les fréquences d'entretien de votre piscine il est important de procéder régulièrement à un contrôle visuel des principaux éléments de filtration (paniers de skimmer, préfiltre de la pompe de filtration, pression au manomètre du filtre) et de les nettoyer si besoin afin d'éviter leur saturation.
Ce contrôle régulier vous évitera d'endommager votre équipement et prolongera sa durée de vie.
Il est à noter que si votre piscine est équipée d'une bonde de fond, celle-ci n'intervient pas dans la propreté du bassin, elle n'est utile que pour rendre homogène le brassage de l'eau (amélioration de la diffusion des produits de traitement et homogénéisation de la température) et pour la vidange totale ou partielle de la piscine.

vérifier la propreté du panier de skimmer piscine

Panier de skimmer.

Vérifier l'état d'encrassement du panier de préfiltre de la pompe

Préfiltre de pompe

Vérifier le manomètre de pression du filtre de la piscine

Manomètre de pression de filtre

La propreté du bassin est aussi conditionnée par les cycles de filtration qui doivent être proportionnels à la température de l'eau.
Ces cycles de filtration doivent être fait en continu sans interruption, pendant la journée car c'est la période la plus chaude et la plus fréquentée de la piscine.
Les cycles sont programmés grâce à l'horloge du coffret électrique de filtration.
Pour information :
- si la température d'eau est entre 20°c et 28°c, le cycle de filtration quotidien en heures = température de l'eau de la piscine ÷ 2.
- Au-delà de 28°c, filtration en continu 24h/24h.
- Entre 12°c et 20°c, cycle de filtration quotidien en heures = température de l'eau ÷ 3.
- En dessous de 12°c, 3 à 4 heures de filtration quotidiennement.

Les skimmers qui équipent la majorité des piscines permettent de collecter dans leurs paniers tous les débris qui flottent à la surface de l'eau.
Il est nécessaire de surveiller leur encrassement et de les vider chaque fois que besoin.
Pour améliorer l'efficacité des paniers de skimmer, il est possible de les équiper de "chaussettes" dont le maillage plus fin leur permet de retenir plus d'impuretés réduisant dès lors l'encrassement du préfiltre de la pompe de filtration ainsi que le filtre.
En fonction de la saison et de l'environnement de la piscine il peut être opportun de procéder au nettoyage manuel des feuilles et débris qui flottent à la surface de l'eau à l'aide d'une épuisette de surface pour éviter leur dépôt au fond du bassin et pour éviter de tacher le revêtement de votre piscine (liner, PVC armé, peinture, polyester...).

Les skimmers ne sont opérationnels que lors des cycles de filtration.
Lorsque la pompe de filtration ne fonctionne pas, les débris ne sont plus collectés dans les paniers de skimmer et tombent au fond de la piscine.
Ces débris peuvent être :
- ramassés manuellement à l'aide d'une épuisette de fond.
- aspirés avec un aspirateur semi-automatique autonome fonctionnant sur batteries.
- aspirés par un robot électrique autonome qui collecte les débris dans un sac ou une cassette filtrante en fonction des modèles.

Filtration en fonctionnement les débris peuvent être :
- aspirés manuellement via la prise balai (si votre piscine en est équipée) avec un tuyau flottant connecté à une tête de balai fixée sur un manche télescopique ou par le skimmer avec un "Skim-Vac" accessoire permettant la connexion du tuyau flottant.
- aspirés par un robot hydraulique à aspiration (l'usage d'un piège à feuilles est fortement recommandé pour n pas saturer le préfiltre de la pompe de filtration.
- aspirés par un robot hydraulique à pression, dans ce cas de figure le robot est équipé de son propre système de récupération des débris.
- aspirés par un robot électrique autonome qui fonctionne indépendamment de la filtration de la piscine. Le robot est équipé d'un sac ou d'une cassette filtrante pour collecter les débris aspirés. Tous les robots électriques nettoient à minima le fond de la piscine, certains modèles remontent les parois et frottent la ligne d'eau. 

En complément du nettoyage des débris il convient également de nettoyer régulièrement la ligne d'eau à l'aide d'une brosse ou d'une gomme spéciale en fonction du revêtement de la piscine.
Un produit nettoyant spécialement formulé peut aussi être utilisé pour parfaire le travail.
Les parois des piscines carrelées doivent être régulièrement brossées pour éviter la formation d'algues dans les joints du carrelage.

Le nettoyage du filtre est également très important car un filtre saturé ne permet pas un recyclage optimal de l'eau de la piscine et peut conduire à un développement prématuré d'algues.
Le nettoyage du filtre quel qu'il soit doit se faire en fonction des préconisations de son fabriquant, en général il faut le nettoyer chaque fois que la pression du filtre augmente d'une certaine proportion par rapport à sa première mise en fonctionnement.
il n'est pas utile de nettoyer prématurément le filtre, car faiblement encrassé il est plus performant que complètement propre.

Pour les piscines à débordement qui ne possèdent pas de skimmer, le bac tampon fait office de collecteur des impuretés, il faut procéder à son nettoyage aussi régulièrement que nécessaire, le nettoyage de la piscine sera identique aux modèles avec skimmers.

Pour les piscines naturelles il faut porter la même attention à l'état d'encrassement de la machinerie et procéder au nettoyage de celle-ci chaque fois que nécessaire.
Le nettoyage du bassin de nage d'une piscine naturelle est plus complexe car dans la majorité des cas un biofilm utile au bon fonctionnement de la piscine se forme sur le fond et les parois, il est important de le maintenir.
Néanmoins il est possible de nettoyer le fond et les parois avec un aspirateur dédié à cet usage qui réduira le volume du biofilm sans le détruire.
Un robot autonome spécialement étudié peut être utilisé avec certaines piscines naturelles.
Il existe une catégorie de piscines naturelles qui peuvent être nettoyées identiquement aux piscines traitées chimiquement. 
Renseignez-vous auprès de votre constructeur pour connaitre la compatibilité de votre installation avec une nettoyage automatique.

Dans le cas particulier des piscines intérieures moins sujettes aux pollutions, il conviendra malgré tout de procéder au contrôle visuel de l'encrassement du réseau hydraulique de filtration et procéder au nettoyage du bassin aussi souvent que nécessaire.

La désinfection de l'eau.

Nous venons de voir précédemment comment nettoyer le bassin mais également l'importance de respecter les cycles de filtration qui conditionnent la bonne qualité de l'eau.
Le groupe de filtration (pompe + filtre) permet de faire circuler l'eau de votre piscine et de la filtrer pour la rendre limpide, néanmoins, pour qu'elle soit saine pour les baignades il est nécessaire de faire un traitement désinfectant.

Une excellente qualité d'eau nécessite d'être équilibrée, désinfectée et désinfectante.

Comment équilibrer l'eau d'une piscine ?

Un traitement désinfectant efficace n'est possible que si l'eau est parfaitement équilibrée, sans cet équilibre il sera fastidieux d'obtenir une bonne désinfection et vous risquez d'endommager votre équipement.

L'équilibre de l'eau d'une piscine consiste à contrôler et à stabiliser trois paramètres :
- Le pH (potentiel Hydrogène) mesure si l'eau est acide ou basique sur une échelle de 0 à 14, pH0 (acidité maximale), pH14 (basicité maximale), pH7 est neutre (ni acide, ni alcalin).
Le pH idéal pour l'eau des piscines est 7,2 car proche du pH de la peau des baigneurs et optimum pour une bonne efficacité des produits désinfectants, il est généralement admis que le pH peut se situer entre 7,2 et 7,6.
Le pH de l'eau des piscines n'est pas stable il varie en fonction de la fréquentation, de la météo et du traitement désinfectant.
Il est conseillé d'analyser au minimum une fois par semaine le pH et de le corriger si besoin, cette correction se fait manuellement à l'aide d'une poudre ou d'un liquide qui sera du pH Plus si il est nécessaire de l'augmenter par rapport à votre pH de référence (entre 7,2 et 7,6) ou du pH Moins si il faut le diminuer.
L'analyse et la correction du pH peuvent devenir contraignantes, c'est pourquoi il est possible de les automatiser avec un régulateur automatique de pH qui analyse en continu le pH de l'eau et le corrige si besoin.
- Le TAC (Titre Alcalimétrique Complet) mesure la présence de minéraux dissous dans l'eau. Ces minéraux (carbonates et bi-carbonates de calcium) permettent un effet "tampon" des produits de traitement c'est à dire qu'ils vont "absorber" les produits et les redistribuer progressivement.
Si le TAC est trop bas il n'y a plus d'effet tampon et il devient difficile de traiter correctement l'eau, à l'inverse un TAC trop important bloque la bonne libération des produits.
Le TAC se mesure en degrés Français (°f) ou en ppm (parties par million), le TAC idéal pour l'eau des piscines doit être entre 10°f et 30°f.
L'analyse et la correction du TAC se font manuellement à l'aide de bandelettes d'analyse et de correcteurs de TAC .
Si le TAC est trop bas il faut l'augmenter avec du TAC Plus et si il est trop élevé avec du TAC moins.
Les correcteurs de TAC sont généralement en poudre.
Le TAC doit être mesuré au minimum un fois par mois et corrigé si nécessaire.
- Le TH (Titre Hydrotimétrique) ou dureté de l'eau indique la présence de calcaire. Tout comme le TAC l'analyse et la correction du TH se font manuellement.
Le TH se mesure en degrés Français (°f) ou en ppm (parties par million), le TH idéal pour l'eau des piscines doit être entre 8°f et 20°f.
Si le TH est trop élevé il y a risque d'entartrage de l'équipement de votre piscine avec un fort risque d'endommagement de celui-ci.
Le TH trop bas ne permet pas une bonne désinfection de l'eau. 
L'analyse du TH est Mons nécessaire que le pH ou le TAC néanmoins un contrôle une fois par mois est utile.

Les trois paramètres pH-TAC-TH sont intimement liés, un diagramme appelé Balance de Taylor permet de connaitre leurs valeurs idéales interdépendantes.
Il ne faut en faire un absolu car obtenir le résultat parfait est très fastidieux, c'est pourquoi il faut surveiller et corriger prioritairement le pH et le TAC.

Comment désinfecter l'eau d'une piscine ?

Comme vu précédemment, il est inutile de vouloir désinfecter correctement l'eau de votre piscine si celle ci n'est pas équilibrée.

La désinfection de la piscine consiste à rendre l'eau désinfectée et désinfectante :
- Désinfectée, signifie que l'eau ne doit pas contenir de micro-organismes nocifs tels que virus, microbes et bactéries dangereux, champignons... 
- Désinfectante, signifie que l'eau doit être capable de neutraliser les micro-organismes nocifs apportés dans la piscine par l'environnement et les baigneurs.

La désinfection totale (désinfectée + désinfectante) de la piscine se fait à l'aide de produits de traitement spécialement élaborés pour les piscines, il est dangereux d'utiliser tous les produits non formulés pour cet usage.
Ci-dessous liste des produits de traitement les plus courants :
- Le chlore est le produit de traitement des piscines le plus répandu il se présente sous forme de galets à dissoudre ou sous forme liquide pour une injection automatisée. Les galets peuvent contenir d'autres additifs améliorant la qualité de l'eau on parlera alors de "galets multifonctions".
- Le brome pour piscine, conditionné en pastilles à dissoudre et à placer dans un diffuseur "brominateur".
- L'oxygène actif conditionné sous forme liquide nécessite une pompe doseuse pour une parfaite désinfection.

La désinfection totale peut également se faire sans apport de produit grâce à un électrolyseur au sel, dans ce cas de figure l'eau de la piscine doit être faiblement salée.
L'électrolyseur comporte une cellule électrolytique traversée par un courant électrique basse tension pour transformer la solution eau + sel en gaz chloré désinfectant. Au contact des UV solaires le gaz se recombine en sel.

Pour réduire l'apport et la consommation de produits désinfectants, il est possible d'équiper votre piscine d'un traitement aux UV-C.
Dans ce cas de figure, lors des cycles de filtration, l'eau est désinfectée par le rayonnement d'une lampe UV-C placée sur le circuit de filtration.
Ce traitement est à compléter par un faible apport d'un produit rémanent (chlore, brome, oxygène actif...) pour rendre l'eau désinfectante.

Cette liste des différentes solutions de traitements désinfectants pour piscine n'est pas exhaustive, il existe de nombreuses autres alternatives qui feront l'objet d'un blog spécifique.

Comment analyser l'eau d'une piscine ?

Pour équilibrer et traiter correctement l'eau de votre piscine il est nécessaire de l'analyser régulièrement.
L'analyse peut être faite manuellement avec des réactifs liquides ou des bandelettes qui se colorent au contact de l'eau de la piscine.
En fonction des colorations obtenues, leurs comparaisons avec une échelle colorimétrique de référence permet de vérifier différentes valeurs de l'eau telles que pH, taux de chlore/brome, TAC...
 
L'analyse peut être également faite avec des analyseurs digitaux qui seront plus précis dans leurs résultats.

Il existe des analyseurs d'eau de piscine autonomes et connectés qui vous informent directement sur votre smartphone de l'état d'équilibre et de traitement de votre eau.

Quel traitement pour les piscines naturelles ?

Le principe des piscines naturelles et de na pas avoir recours à un traitement désinfectant chimique mais de se servir de processus naturels pour permettre les baignades dans une eau saine.
C'est pourquoi les piscines naturelles utilisent fréquemment des plantes spécifiques à cet usage avec des combinaisons de "bonnes bactéries" qui forment un biotope pour dégrader les micro-organismes nocifs en nutriments pour ces plantes.
Différents procédés et machineries permettent de limiter les contraintes d'entretien pour profiter d'une eau de baignade 100% naturelle.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)